Le pilote français de Formule 2, Antoine Hubert, est décédé des suites de ses blessures samedi après l’accident qui a eu lieu sur le circuit de Spa-Francorchamps.

La monoplace du pilote de l’écurie Arden a été percutée à pleine vitesse par celle de l’Américain Juan Manuel Correa, et coupée en deux, au sommet du Raidillon où la piste remonte brusquement après une descente. Le Français avait auparavant heurté le mur de pneus après avoir essayé d’éviter la voiture de Giuliano Alesi, qui était parti en tête-à-queue. Correa, victime de fractures aux jambes, a lui été emmené à l’hôpital.

A 22 ans, il disputait sa première saison en Formule 2 avec l’écurie anglaise. Huitième du Championnat, il s’était imposé à Monaco et au Castellet. Le Français avait décroché le titre de champion de France F4 en 2013, et celui de GP3 l’année dernière avec l’écurie française ART Grand Prix. En 2018, il était devenu membre de la Renault Sport Academy.