La sprinteuse néerlandaise Madiea Ghafoor a été condamné à huit ans et demi de prison pour trafic de drogue. En juin dernier, l’athlète de 27 ans avait été arrêté avec 50 kg d’ecstasy et de méthamphétamines dans son coffre.

Stupéfiant. La championne des Pays-Bas du 400m et membre de relais 4x100m avait été interpellé sur l’autoroute allemande le 18 juin dernier pour importation et trafic illicite de drogue. Les policiers avaient alors découvert le gros lot dans le coffre de sa voiture : 43,34 kg d’ecstasy, 13,19 kg de méthamphétamines pour une valeur de plus de 2 millions d’euros, ainsi que 12 000 euros en liquide.

L’athlète, qui pensait transporter des produits dopants, a été condamné ce lundi à 8 ans et demi de prison par le tribunal de Kleve. Elle assure avoir reçu des menaces de mort de la part d’une mafia du dopage pour transporter ces stupéfiants. 8e aux championnats du monde 2017 de Londres avec le relais néerlandais sur 4x100m, Madiea Ghafoor devrait faire appel de la décision.