Le champion d’Europe du 10 000m est soupçonné par des médias allemands et notamment la télévision publique ARD, d’avoir eu recours au dopage tout au long de ces “deux dernières années”.

La rédaction “dopage” d’ARD a de fort soupçons contre le Français Morhad Amdouni. Durant nos investigations, l’un des informateurs a été menacé de mort par l’entourage d’Amdouni“, affirme la chaîne jeudi sur son site internet. Le reportage le concernant devra être diffusé cet après-midi. Selon la chaîne ARD, spécialiste des affaires de ce type, le média est en possession de messages Whatsapp dans lequel le Français échangerait avec un vendeur “de produits dopants“, notamment “d’EPO et l’hormone de croissance“.