Asbel Kiprop est un coureur kényan de 29 ans, entre autres champion olympique du 1500 m en 2008, et triple champion du monde dans la même discipline en 2011, 2013 et 2015. Il vient d’être suspendu 4 ans pour un controle antidopage positif à l’EPO (érythhropoïétine).

Il était jusque là sous le coup d’une suspension provisoire, décrétée en février 2018, en raison d’un contrôle positif établi le 27 novembre 2017. Il est désormais suspendu pour une durée de 4 ans, a annoncé ce samedi l’Unité d’intégrité de l’athlétisme. Un coup dur pour l’athlète qui n’a pas encore dit s’il souhaitait faire appel au Tribunal Arbitral du Sport. “C’est triste que le monde entier croie que je suis coupable de prendre des produits dopants alors que je suis à l’avant-garde de la lutte contre le dopage dans le sport“, a-t-il déclaré avant d’ajouter : “J’ai toujours dit que je ne m’étais pas dopé et je continuerai à maintenir mon innocence même si cette décision signifie que je ne serai plus autorisé à courir pour les quatre prochaines années“.