Mis à l’arrêt pour cause de coronavirus, l’athlétisme renoue enfin avec les grands meetings, vendredi à Monaco, où la Ligue de diamant va reprendre ses droits avec un protocole sanitaire très strict, comme l’explique l’AFP.

Noah Lyles, Armand Duplantis, Karsten Warholm, Yulimar Rojas, Sifan Hassan, Grant Holloway… La Principauté a réussi comme chaque année à battre le rappel des cadors de la piste et ce sont pas moins de 13 champions du monde en titre, un record, qui seront présents au stade Louis-II lors d’une soirée censée constituer une première étape vers un semblant de retour à la normale.

Privés de compétitions durant près de cinq mois, confrontés au report à 2021 des Jeux olympiques, à l’annulation des Championnats d’Europe et de six étapes (sur 15) de la Ligue de diamant, leur circuit majeur, les athlètes ont faim de piste et ce ne sont pas les quelques évènements à distance ou les exhibitions d’Oslo (11 juin) et de Zurich (9 juillet), lancées pour combler le vide du calendrier, qui ont pu les rassasier. “Je suis très excité par cette première course”, lâche ainsi l’Américain Noah Lyles, nouveau roi du 200m, impatient également de découvrir la piste toute neuve de l’enceinte du Rocher.