Les Championnats d’Europe d’athlétisme 2020, qui devaient se tenir du 25 au 30 août prochains à Paris, sont annulés en raison de la pandémie de coronavirus. 

La nouvelle est tombée jeudi soir. Les organisateurs de « Paris 2020 Athlé », les 25emes Championnats d’Europe d’athlétisme, ont décidé d’annuler l’événement. « On a vraiment tout essayé [pour maintenir l’événement], a expliqué Jean Gracia, le président du comité d’organisation. On espérait tous que la situation puisse s’améliorer rapidement, malheureusement, ce n’est pas le cas. On avait même demandé à la commission médicale de la Fédération française de faire une évaluation des mesures à prendre pour pouvoir organiser l’évènement. On a étudié toutes les possibilités, y compris celle de diminuer le nombre d’athlètes par épreuves ou de mettre un spectateur sur deux. »  

C’est un coup dur pour l’athlétisme français (dont les compétitions nationales sont suspendues jusqu’à la fin juillet), mais aussi pour l’athlétisme mondial qui perd son deuxième événement phare de la saison après les Jeux Olympiques de Tokyo (reportés d’un an en raison du coronavirus). 

L’une des têtes d’affiche de « Paris 2020 Athlé », Mélina Robert-Michon, a réagi à cette annulation auprès de nos confrères de l’AFP : « Je commençais à m’y préparer, plus ça avançait, plus ça n’avançait pas. C’est une décision logique en terme sanitaire, ça paraissait dur de pouvoir les organiser (ndlr, les Championnats d’Europe 2020) », a indiqué la vice-championne olympique du lancer de disque. Avant de poursuivre : « C’est un peu de déception sportivement parlant, c’était à domicile, on n’en a pas souvent l’occasion. Ça ressemblait à la dernière chance d’avoir un bel évènement cet été. Quoi qu’il en soit il faut s’entraîner pour les Jeux l’année prochaine ». 

Un peu plus de 50 % des tickets avaient déjà été vendus pour « Paris 2020 Athlé », soit un budget estimé à 17 millions d’euros. La Fédération française d’athlétisme assure pourtant pouvoir boucler son exercice 2020 à l’équilibre.