Ce lundi, la Russie a dénoncé une “guerre de l’information”, après que le Sunday Times, un hebdomadaire britannique, ait révélé que l’unité de charge de la lutte contre le dopage dans l’athlétisme serait en train d’enquêter sur Danil Lesenko, vice-champion du monde de saut en hauteur.

En effet, selon le Sunday Times, des responsables de la Fédération russe d’athlétisme aurait couvert l’athlète (Rusaf), pour justifier le fait qu’il n’est pas communiqué son adresse pour les tests antidopage. “L’article du Sunday Times prend ses désirs pour une réalité“, a déclaré à la porte-parole de la Fédération russe d’athlétisme, Natalia Ioukhareva, à l’AFP. Selon elle, il s’agit réellement “d’une guerre de l’information (…) pas seulement liée à l’athlétisme“, en précisant que ces révélations arrivent juste avant la réunion du conseil de l’IAAF qui aura lieu les 8 et 9 juin prochain à Monaco. Natalia Ioukhareva a également ajouté que “la Fédération russe coopère pleinement avec l’AIU (…) Nous attendons les résultats de l’enquête“. En attendant, la Rusaf s’abstient de faire des commentaires, ce qui “serait inapproprié et interdit par le
règlement anti-dopage“.