Deux sprinteuses américaines dont la finaliste olympique du 200m Deajah Stevens ont été suspendues pour manquements à leurs obligations de localisation antidopage.

À 24 ans, Deajah Stevens avait terminé 7ème des Jeux olympiques de Rio en 2016 et 5ème des Mondiaux de Londres en 2017. Elle a été suspendue au même titre que sa compatriote Gabrielle Thomas, 23 ans, double vainqueure du prestigieux meeting de Ligue de diamant de Lausanne sur 200m. Le Kényan Alex Korio, 11ème des derniers Mondiaux de Doha sur 10.000m, a également écopé d’une suspension provisoire.

Selon les règles anti-dopage, les athlètes doivent indiquer leurs localisations géographiques aux instances de lutte contre le dopage 90 jours à l’avance afin de faciliter des contrôles inopinés hors compétition.