Coleman pourrait manquer les Mondiaux de Doha du 27 septembre au 6 octobre prochain après trois manquements à ses obligations de localisation antidopage. Mais pour Pascal Martinot-Lagarde, ce n’est pas un scandale.

Pour moi, ce n’est pas un scandale trois no-show, un scandale c’est un contrôle positif. Ou alors trois no-show avec des excuses bidons. Là, on va voir comment il va se défendre et savoir s’il n’a pas joué avec les no-show pour se charger. La balle est dans son camp (…)” a-t-il déclaré. “J’ai vécu environ six mois avec deux “no show”. Moi aussi, j’ai failli, entre guillemets, être banni. Pour des conneries. J’étais dans ma période de déménagement, je vivais à l’Insep et je faisais des travaux dans ma maison. Quelquefois, je terminais mes travaux tard et donc je ne rentrais pas à l’Insep. A deux reprises, des contrôleurs étaient venus alors que j’étais soit chez moi, soit à l’Insep. J’ai failli merder là-dessus.

Noah Lyles est choqué !

Noah Lyles, l’étoile montante de l’athlétisme international de 22 ans, a de son côté été choqué de la nouvelle ! “J’ai été choqué. On ne s’attend à ça de la part de personne, de manquer trois contrôles. Mais on ne sait pas pourquoi pour l’instant, il peut y avoir tellement de raisons (…) Ça peut arriver à tout le monde, c’est arrivé à Brianna Rollins par exemple. Mais en tant qu’athlète il faut maîtriser ce que tu fais, s’assurer que tu restes propre” a déclaré celui qui a signé, en juillet dernier, la quatrième meilleur performance de l’histoire sur le 200 m en 19.50. “Je sais que ce que je fais est propre et je ne peux qu’espérer que tout le monde en fasse de même. Je ne peux pas contrôler les autres.”