Alors que le Tribunal arbitral du sport a décidé de débouter Caster Semenya contre les règles de la Fédération internationale d’athlétisme en matière d’hyperandrogénie, la principale concernée a déclaré que “la décision du TAS” ne l’arrêtera pas.

La double championne olympique sud-africaine a réagi ce mercredi, en réaction au rejet par le Tribunal arbitral du sport de son recours contre les règles de la Fédération internationale d’athlétisme en matière d’hyperandrogénie. ”Depuis une décennie lIAAFa tenté de me faire ralentir, mais cela m’a rendue plus forte encore“, a déclaré Caster Semenya. Pour autant, la double championne olympique du 800m s’est quand même dit “ravie“, du fait que les juges du TAS aient reconnu que les règles de l’IAAF soient “discriminatoires envers certaines femmes”.

“Inspirer des jeunes femmes”

Mais Caster Semenya ne se laisse pas abattre. Même si elle affiche sa déception, elle assure qu’une  “fois de plus je vais surmonter cela et continuer d’inspirer des jeunes femmes et athlètes en Afrique du Sud et dans le monde entier. La décision du TAS ne m’arrêtera pas”, a-t-elle ainsi assuré.

L’athlète peut, si elle le souhaite, contester la décision du TAS devant le Tribunal fédéral suisse, sous 30 jours.

Réactions de Caster Semenya sur son compte Twitter :