Après avoir perdu ce samedi face à la Pologne, l’équipe de France de volley s’est imposée ce dimanche face à la Tunisie trois sets à un (25-21, 20-25, 25-19, 25-22). Malgré cette victoire, la France n’obtient pas son billet pour les JO de 2020 et devra jouer un nouveau tournoi de qualification en janvier prochain. Ce sera leur dernière chance.

C’était important de finir par une victoire, ce ne sont pas les matches les plus simples, ils n’ont pas grand intérêt parce que c’est clair que la Pologne va prendre un set contre les Slovènes. Donc on était sûr de ne pas se qualifier“, a déclaré Julien Lyneel à L’Équipe. Par conséquent, les Bleus joueront leurs derniers espoirs du 6 au 12 janvier prochain, surement à Berlin, et n’aura d’autres choix que de terminer 1er du tournoi pour participer aux Jeux Olympiques de Tokyo.

L’Euro en premier objectif

Mais avant cela, les Français disputeront l’Euro du 12 au 29 septembre prochain, en France. “On a pris une belle claque hier contre les Polonais, il ne faut pas tout remettre en question. Il faut se remobiliser et se repréparer pour les prochaines échéances avec l’Euro“, a poursuivi Lyneel. “Des équipes comme la Pologne, physiquement sont au-dessus de nous, mais il faut jouer avec nos valeurs et ce qui fait notre force. Ce n’était pas notre jour hier, c’était celui des Polonais. A l’Euro on verra“.