Les concurrents du Vendée Globe ont fêté tant bien que mal Noël. Certains ont même réveillonné bord à bord ! Devant, Thomson revient sur Le Cleac’h.

Le Britannique Alex Thomson (Hugo Boss), attendu dimanche midi au Cap Horn, continue de grignoter un retard conséquent sur le Français Armel Le Cléac’h (Banque populaire VIII), leader du Vendée Globe, tandis que, loin derrière, un trio Bellion-Roura-O’Coineen a célébré Noël bord à bord.

Le Cleac’h ralenti dans sa remontée de l’Atlantique sud, Thompson a bénéficié des conditions favorables plus à l’ouest avant de passer à son tour le fameux cap à l’extrémité sud du continent sud-américain avec 48 heures de retard. Dimanche à 08h00 GMT, moins de 500 milles séparaient les deux bateaux, 491,02 pour être précis. Contre encore 819 vendredi soir…

Loin derrière, trois hommes ont également connu un Noël particulièrement émouvant. Quasiment bord à bord, Eric Bellion (CommeUnSeulHomme), Alan Roura (La Fabrique) et Enda O’Coineen (Kilcullen Voyager-Team Ireland), également empêtrés dans une zone sans vent, en ont profité pour réveillonner ensemble.