Si Angelique Kerber aura mis 13 ans avant de gagner son premier tournoi du Grand Chelem, l’Allemande aura dû attendre près d’un mois pour (presque) récupérer son trophée de l’Open d’Australie, localisé en Pologne.

Remporter le tournoi de Melbourne face à la N.1 mondiale Serena Williams sans toutefois emporter avec elle la coupe de 10 kilos en bagage-cabine lors de son vol de retour en Europe, tel a été le choix de Kerber après sa victoire-surprise fin janvier. Or, la N.2 mondiale a dû avouer la semaine dernière à la chaîne publique allemande ZDF avoir perdu la trace du trophée: C’est quelque part dans un avion ou un bateau. Je ne sais pas où. J’ai un numéro de suivi et j’espère le récupérer dans les prochains jours. Mais mardi à Doha, Kerber s’est montrée optimiste quand aux retrouvailles avec le trophée argenté qu’elle n’aura que brièvement touché après sa victoire: Il est bloqué à Varsovie, mais j’espère l’avoir bientôt et je m’en réjouis vraiment, a-t-elle révélé en marge de l’Open du Qatar.