Soirée complètement folle dans le Masters 1000 de Montréal avec la qualification de Gaël Monfils après avoir sauvé quatre balles de match, celle de Mannarino et les éliminations de Gasquet et Tsonga.

Le Français Adrian Mannarino (42e mondial) a créé la surprise mercredi à Montréal en battant le Canadien Milos Raonic, 6e tête de série, en deux sets 6-4, 6-4. Handicapé par un poignet gauche douloureux, Raonic est donc éliminé du Masters 1000 ATP de Montréal, lui sur qui le public avait placé tous ses espoirs pour venir inquiéter les deux grands favoris, Rafael Nadal et Roger Federer. Je suis désolé pour le public, Raonic était un peu diminué ce soir, mais c’est tant mieux pour moi, a confié à l’issue du match Adrian Mannarino. Le Français affrontera au troisième tour le Sud-Coréen de 21 ans Hyeon Chung (56e). Ce dernier a lui aussi créé une petite surprise en battant le Belge David Goffin (N.9) en deux sets 7-5 et 6-3.

Le Français Gaël Monfils a sauvé quatre balles de match pour finalement l’emporter au grand plaisir de la foule face au Japonais Kei Nishikori. Mené 6/2 dans le jeu décisif du troisième set, Monfils a aligné six points de suite, sauvant quatre balles de match au passage, pour s’imposer dans ce qu’il qualifie d’une énorme revanche et d’une belle victoire pour beaucoup de raisons. Et Monfils de rappeler que par deux fois l’an dernier face au même adversaire, la balle était retombée du côté du Japonais. A Miami, Monfils avait manqué cinq balles de match, puis il y a un an en quart de finale des Jeux de Rio, il avait cédé après avoir déjà été mené 6-2 dans le tie-break décisif. Je sais exactement ce que Kei ressent après une défaite comme celle-là, a commenté Gaël Monfils. Jeudi, Monfils affrontera l’Espagnol Roberto Bautista Agut (N.12) qui a battu l’Américain Ryan Harrison (7-5, 6-2) pour, en cas de victoire, retrouver (théoriquement) un certain Federer.

L’Allemand Alexander Zverev (8e mondial) a sauvé trois balles de match pour battre difficilement Richard Gasquet en trois sets 6-3, 4-6 et 7-6 (7/3). Auréolé dimanche à Washington de son quatrième tournoi de l’année, Alexander Zverev, 4e tête de série à Montréal, a dû batailler pour venir à bout du Français, 29e mondial. Zverev affrontera jeudi au troisième tour l’Australien Nick Kyrgios (N.16) qui a battu l’Italien Paolo Lorenzi 6-2, 6-3.

C’est également terminé pour Jo-Wilfried Tsonga (12e mondial et tête de série N.8) qui a été battu mercredi soir par l’Américain Sam Querrey, en trois sets 6-1, 3-6, 6-4. L’Américain, qui vient d’entrer dans les 20 premiers mondiaux après avoir remporté dimanche le tournoi de Los Cabos (Mexique), a profité de deux fautes grossières du Français en fin de rencontre. Sam Querrey avait déjà battu Jo-Wilfried Tsonga le mois dernier en cinq sets à Wimbledon. Il rencontrera au troisième tour jeudi le Sud-Africain Kevin Anderson qui a battu la tête de série N.11, l’Espagnol Pablo Carreno Busta 6-3, 7-6 (8/6).