Ski - News

On ne skiera pas ce dimanche

On ne skiera pas ce dimanche

En Bavière, la pluie dans la nuit puis la neige humide tombée en début de matinée n'ont pas permis aux organisateurs de proposer une piste convenable pour la sécurité. Dans un premier temps, la direction de course avait trouvé un pis aller en abaissant le départ, le haut du parcours étant noyé dans le brouillard.

A Maribor, la course a bien commencé mais a été interrompue définitivement avant le dossard 26. La dégradation rapide du revêtement neigeux, soumis aux températures printanières (9 degrés dimanche matin) et à l'humidité, avait transformé la course en hécatombe.

Dans un contexte de réchauffement généralisé, Garmisch-Partenkirchen et Maribor, étapes traditionnelles de la Coupe du monde de ski alpin, souffrent de leur faible altitude. A Garmisch, l'arrivée est située à 770 m d'altitude, alors que celle de la piste slovène est à 340 m. Chaque année, les organisateurs de Maribor doivent se battre avec ce handicap. Dimanche, ils ont salé durant l'interruption pour resserrer la neige, mais avec moins de succès que pour le géant.

Chez les messieurs, le géant d'Abelboden (Suisse) avait été annulé le 9 janvier en raison de la pluie et du brouillard. L'épreuve a été reprogrammée le 26 février par la localité autrichienne de Hinterstoder, qui organise déjà une super-G et un géant les 27 et 28 février. A la mi-novembre, les slaloms fémininin et masculin de Levi, en Finlande, avaient été annulés à cause des températures trop douces en Laponie qui ne permettaient pas d'utiliser les canons à neige. Seule la course des dames avait été reprise, deux semaines plus tard à Aspen (Etats-Unis).







Sport-Kiff.com, la boutique du sport
Partenaire officiel de Sport.fr




Buzz sport