Le Norvégien Johannes Klaebo est devenu le plus jeune médaillé d’or olympique de l’histoire du ski de fond en remportant le sprint disputé cette année en style classique. Agé de 21 ans, il a devancé l’Italien Federico Pellegrino et le Russe Alexander Bolshunov, sous bannière olympique.

Chez les dames, c’est la Suédoise Stina Nilsson qui a remporté l’épreuve du sprint (1,25 km) de ces Jeux de PyeongChang 2018, devant la tenante du titre norvégienne Maiken Caspersen Falla et la Russe sous bannière olympique Yulia Belorukova. Après le sacre de Charlotte Kalla en skiathlon samedi, la Suède s’est ainsi offert un deuxième titre olympique en ski de fond. La Norvégienne Maiken Caspersen Falla, tenante du titre, a dû se contenter de l’argent (+ 3 sec 03/100e). La Russe Yulia Belorukova, autorisée à concourir sous bannière olympique, complète le podium (+ 3 sec 37/100e). Plus tôt dans la journée, Aurore Jean, seule représentante du clan tricolore engagée sur le sprint, n’était pas parvenue à se qualifier pour les quarts de finale de l’épreuve (46e des qualifications).

Cette discipline contre-la-montre a la particularité de se disputer une olympiade sur deux en technique classique, puis en style libre.

Plus d'articles