Peter Fill est devenu mercredi le premier Italien à remporter le petit globe en descente après sa 10e place lors de l’épreuve des finales de la Coupe du monde de ski alpin à St Moritz, descente remportée par le Suisse Beat Feuz.

L’Italien Peter Fill a remporté cette saison la mythique descente de Kitzbühel. A 33 ans, il n’a gagné en tout et pour tout que deux épreuves de descente en Coupe du monde dans l’ensemble de sa carrière (avec celle de Lake Louise en 2008, ndlr), accumulant 14 podiums. Il avait été vice-champion du monde de super-G 2009 à Val d’Isère. Mais clairement, cette Coupe du monde est une énorme surprise, qu’il doit à sa régularité : rarement vainqueur, mais toujours placé.

Le Suisse Beat Feuz a lui aussi trusté les podiums cette saison depuis son retour à la compétition en début d’année. Il a devancé à St Moritz, en 1 min 40 sec 44/100e, l’Américain Steven Nyman de 8/100e et le Canadien Erik Guay de 54/100e.