Montpellier affronte Castres, samedi à Lille (16h30), pour une place en finale du Top 14 face à Toulon, qualifié face au Racing (16-6), vendredi soir. Le club héraultais, qui a réalisé une deuxième partie de saison fantastique, est largement favori. Mais Castres est le roi des surprises.

Pour suivre le LIVE depuis votre téléphone mobile, téléchargez l’appli Sport.fr. C’est gratuit !

LE COMMENTAIRE EN DIRECT

Montpellier ne peut pas perdre cette demi-finale. C’est impossible. Si Castres a su créer un authentique exploit en se qualifiant sur la pelouse de Clermont en barrage, l’écart qui sépare le champion de France du club héraultais est bien trop grand cette saison. Les chiffres parlent d’eux mêmes. Montpellier a terminé à la deuxième place de la saison régulière, à un tout petit point de Toulon, avec un total de 16 victoires et 14 points de bonus. Castres s’est pour sa part qualifié in extremis avec 13 victoires et 10 points de bonus. Mais plus encore que les statistiques, c’est l’impression de puissance dégagée par Montpellier depuis quelques semaines qui plaide en sa faveur. Les hommes de Fabien Galthié seront favoris de cette seconde demi-finale.

Castres adore les surprises

Une victoire de Castres serait donc une énorme surprise. Oui mais voilà, Castres et le spécialiste des surprises. Après avoir ravi le titre et nez et à la barbe de tous les favoris la saison dernière, le club cher au coeur du défunt Pierre Fabre a signé un exploit parfaitement inattendu en éliminant Clermont en son stade Marcel-Michelin.

Le vainqueur aura la privilège d’affronter en finale le meilleur club d’Europe, Toulon, en lice pour un doubblé Top 14 – H-Cup. Mais le club varois reste sur deux défaites consécutives en finale du championnat. Jamais deux sans trois.

Les compositions

Montpellier
Bérard – Nagusa, Tuitavake, Olivier, Ranger – (o) Trinh-Duc (cap), (m) Pélissié – Gorgodze, Tulou, Bias – Privat, Tchalé-Watchou – Mas, Géli, Nariashvili

Remplaçants: Ivaldi, Watremez, Timani, Ouedraogo, Paillaugue, Dupont, Floch, Faanunu

Castres
Dulin – Grosso, Cabannes, Lamerat, Evans – (o) Tales (cap), (m) Kockott – Caballero, Claassen, Faasalele ; Capo Ortega, Gray – Herrera, Mach, Forestier.

Remplaçants: Bonello, Taumoepeau, Samson, Bornman, Garcia, Bai, Kirkpatrick, Lazar