Alors que Sebastian Vettel et Ferrari avaient toutes les cartes en main au départ du Grand Prix de Singapour, un crash va ruiner les espoirs de victoire du pilote allemand dès le lancement de la course. Vettel a été contraint d’abandonner. Auteur de la pole position, il a été impliqué dans un accident avec Räikkönen et le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull). Verstappen a été pris en sandwich par les deux Ferrari quelques secondes après que les feux rouges donnant le départ se soient éteints. Räikkönen et Verstappen ont également été contraints de renoncer.

La voiture de sécurité est immédiatement entrée en piste, alors que le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), parti en cinquième position sur la grille, a profité de cet accident pour prendre la tête de la course.

Ce retrait est un coup dur pour Vettel, devancé de trois points au classement des pilotes par Hamilton.