Romain Molina est l’auteur de l’ouvrage « Cavani, el matador », biographie de l’attaquant uruguayen du PSG. Interrogé par nos confrères de FourFourTwo, il a dévoilé une anecdote sur Edinson Cavani. Une petite histoire qui démontre combien le joueur est humble.

« Je vais te raconter une anecdote qui n’est pas dans le bouquin. Il a fait un shooting photo il y a quelque temps pour Hugo Boss, qui est partenaire du PSG. A la fin de la séance, Cavani demande la référence d’un costume qui lui plait. Le photographe lui dit qu’il peut le prendre, un responsable de la marque le confirme. Mais Cavani refuse en expliquant qu’il gagne beaucoup d’argent et qu’il n’a pas besoin qu’on lui fasse un cadeau. Il voulait juste connaitre la référence pour s’acheter le même modèle dans une boutique de la marque. Il a été en prendre deux et chez Hugo Boss, c’était la première fois qu’on voyait un joueur du PSG faire ça. C’est un petit truc. Mais il n’y a qu’Edi qui fait ça. Comme il lui arrive d’aller manger avec des employés du club. Et pas les « têtes de gondole ». Non, il parle avec les femmes de ménage, avec les intendants… Javier Pastore est d’ailleurs un peu pareil. Tu te rends compte que Cavani a passé un mois à Salto pendant ses vacances ? En plein hiver là-bas ! Il faisait 7 degrés et il s’y est rendu en bus régional. Six heures de route ! Quand tu gagnes 16 M€ par an, ce n’est pas commun. »