Après la défaite concédée par le FC Metz face à l’OL, Bernard Serin, président de Metz, a évoqué la lutte pour le maintien.. Il pense que les Messins peuvent se sauver.

 

« C’est une défaite honorable sur un match plié malheureusement un peu trop tôt. Nous avons eu l’occasion de revenir au score avec un tir de Mathieu Dossevi dégagé sur la ligne par Jérémy Morel. Cela aurait pu changer le match même si nous avons été dominés dans l’ensemble, pas trop après la mi-temps. Si nous avions marqué ce but, nous aurions pu terminer face à une formation lyonnaise qui aurait un peu douté.

 

Notre nouvel entraîneur Frédéric Hantz peut accumuler le nombre de points nécessaires, peut-être 35 ou 36 pour être barragiste ou 37 ou 38 pour se sauver. Il faut surtout ne pas être décroché à la trêve comme Lorient la saison dernière qui a joué jusqu’au bout sa place dans l’élite en ayant une quinzaine de points à la trêve. C’est ce nombre de points qu’il faudrait avoir. Il reste huit matchs contre des concurrents directs comme Amiens ou Strasbourg. Cette rencontre face à Lyon a été disputé avec une défense à cinq qui peut-être est de nature à rassurer l’équipe qui doutait dans les matchs précédents », a-t-il déclaré (propos relayés par L’Équipe).