Arsenal, réduit à dix pendant 40 minutes, peut toujours croire au titre après une bataille homérique avec son voisin Tottenham (2-2) lors de la 29e journée de Premier League. Un résultat qui fait les affaires du leader, Leicester.

Arsenal est passé tout près d’un 4e revers d’affilée pour la première fois depuis octobre 2002. Mais le derby londonien reste imprévisible.

Aaron Ramsey a ouvert, magnifiquement, le score pour les Gunners. Mais en seconde période, le match devient fou avec l’expulsion de Francis Coquellin (55e), consécutive à seconde carton jaune. Arsenal va jouer à 10 contre 11 pendant 40 minutes. L’égalisation de Tottenham intervient 5 minutes plus tard par Alderweireld. La tempête s’abat sur Arsenal. Une minute plus tard Kane marque un but à la Thierry Henry et donne l’avantage aux Spurs. On pense alors qu’Arsenal va sombrer, mais les Gunners n’abdiquent pas. Ils égalisent par Alexis Sanchez à un quart d’heure de la fin.

Mais même s’ils sont su revenir et arracher le match nul, Arsenal (3e) reste derrière Tottenham (2e) au classement, à trois points.