A la veille du déplacement du PSG à Malmö, lors de la 5e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions, Thiago Motta s’est longuement confié dans les colonnes de L’Equipe. Le milieu de terrain italien y parle notamment de sa situation, du début de saison canon du club et des ambitions en Ligue des champions.

Honnête mais totalement investi dans la capitale.

L’été dernier, Thiago Motta avait confié ses envies d’aller voir ailleurs. Courtisé, le milieu italien faisait finalement machine arrière pour rempiler jusqu’en juin 2017. A partir du moment où on a pris la décision de continuer ensemble et de prolonger, mon engagement est total, sur le terrain et en dehors. Mais l’ancien Interiste ne regrette pas ses propos sur la fin de cycle dans la capitale : J’ai exprimé la sensation que j’éprouvais sur le moment. J’étais sincère, honnête avec le club, avec les supporters, avec mes coéquipiers et, surtout, avec moi-même.

Un début de saison idéal à relativiser.

Sur les premiers mois de compétition, Thiago Motta juge que c’est bien d’avoir une avance conséquente en Ligue 1. Au niveau du jeu, on est bien, en Ligue des champions, on est aussi proches d’une qualification en huitièmes de finale. Mais ce n’est que la première moitié de saison. On doit encore s’améliorer, prévient malgré tout le joueur de 33 ans. On peut réaliser de belles choses. On est proche d’équipes comme le Real Madrid. Il nous manque quelque chose, mais on n’est vraiment pas loin.

La déception madrilène et les ambitions en C1.

Thiago Motta n’a pas oublié la défaite concédée sur le terrain du Real Madrid (1-0). On a fait une très bonne première période mais on n’a pas gagné. Donc, on ne peut pas être contents. On doit trouver les solutions afin d’être en mesure de l’emporter la prochaine qu’on jouera contre une telle équipe. Avouant que c’est un peu inquiétant de ne pas avoir ramener les trois points de Santiago-Bernabeu, le milieu parisien ne pense pas à une éventuelle finale en mai prochain : Ah, c’est loin, c’est loin. Pensons d’abord à battre Malmö.

Camille Fischbach pour Top Mercato