Avant le match face à Nancy vendredi pour le compte de la 34e journée de Ligue 1, Florian Thauvin était en conférence de presse mercredi après-midi.

C’était une belle fête dimanche, pour tout le monde, ça serait bien que ça se reproduise tous les week-ends. L’équipe de France c’était un rêve, c’était de fortes émotions, une superbe expérience. On a toujours envie de jouer, ça m’a un peu touché mais je me suis vite remis en question. C’était déjà une chance énorme d’être dans le groupe.

Les gens voient que je mouille le maillot, que je donne le maximum, c’est ce qui leur plait, une partie du public se voit en moi sur le terrain. Il faut prendre ses responsabilités quand ça se passe mal, c’est ce que j’ai fait. Il fallait que je sois plus juste dans les 30 derniers mètres. On s’est tous remis en question après les trois matchs nuls d’affilée. On s’est tous donné à fond.

Cet été j’ai fait une grosse préparation, j’ai travaillé avec un préparateur physique. Maintenant je regarde aussi tous mes matchs à la vidéo, on a une relation de confiance avec le coach, tout ça fait ce que ça marche mieux pour moi.

L’OM, quand vous jouez dans un autre club, ça fait plaisir de les battre, vous vous donnez à fond, c’était d’ailleurs mon cas à Bastia. On est l’équipe à battre c’est sûr.

Je suis encore très attaché à Bastia. Quand je reviens là-bas, les supporters me chambrent, mais ce n’est pas méchant. Les Corses sont des gens gentils, je n’ai pas compris ce qu’il s’est passé.

NP