Metz commence son championnat dans quelques jours. Les grenats jouent leur maintien et vont tout faire pour réaliser un parcours similaire à celui de l’an passé. Ils s’étaient maintenu à quelques journées de la fin.

Le FC Metz s’apprête à entamer une nouvelle saison. L’année dernière ils ont réalisé une très belle saison allant chercher le maintien dans les dernières journées. Les joueurs de Philippe Hinschberger ont montré que l’équipe avait du talent et pouvait rester en Ligue 1.

Cette saison Metz va tenter de faire le même coup avec un mercato discret mais pour l’heure intéressant. Les grenats ont réalisé un énorme transfert avec la vente d’Ismaïla Sarr parti à Rennes pour 17 millions d’euros. Autres départs avec Milan qui a signé à Veracruz au Mexique. Erding et Signorino qui n’ont pas prolongé.

Côté arrivées, les Lorrains ont recruté Nolan Roux (St-Etienne), Niakhaté (VAFC), Beunardeau, Poblete (Colon). Ils enregistrent deux retours de prêt avec Ikaunieks et Kaboré. Pour Cheick Diabaté, les grenats négocient un nouveau prêt avec son club d’Osmanilspor (Turquie).

Hinschberger, veut refaire le même coup

Les joueurs du FC Metz vont se battre pour obtenir le maintien une fois de plus. Sauvé l’an dernier grâce à un bloc solide et une attaque réaliste, Philippe Hinschberger est bien conscient de la tâche à accomplir. C’est souvent la deuxième saison qui est la plus compliquée et ça, le coach de 57 ans en est bien conscient.

Homme à suivre:
Le joueur à surveiller pourrait être le défenseur du FC Metz, Simon Falette. Auteur d’une belle saison, il pourrait définitivement exploser sur la scène nationale. L’entraîneur sera aussi un élément important. Parti de rien, il est aujourd’hui réputé en Ligue 1 et a une philosophie de jeu intéressante.

Avis de la rédaction:
C’est une saison compliquée qui s’annonce pour les grenats. Ils devront faire face à de bonnes équipes qui se sont bien renforcés. Malgré tout, grâce notamment au recrutement de Nolan Roux, cette saison pourrait être synonyme de maintien.

Ils connaissent la formule et ont un effectif de qualité. Les Lorrains ont gardé l’ossature de l’année dernière à un ou deux éléments prêts. La rédaction mise sur une place de barragiste en fin de saison pour le FC Metz.

Greg Zerbone