La 38e journée de Ligue 1 va rendre son verdict. Qui de l’OM ou de l’OL accrochera la 5e place du championnat, synonyme d’Europa League l’année prochaine ? Lyon, en cas de victoire à Nice est assuré de garder sa place. L’OM misera pour sa part sur un faux pas des Rhodaniens, mais devra aussi l’emporter sur sa pelouse contre Guingamp.

La cinquième place du championnat de France, la dernière qualificative pour une place européenne, se jouera samedi soir entre l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille. Avantage aux Gones, qui avec leur point en plus, sont assurés de conserver leur cinquième place en cas de succès sur la pelouse de Nice. Les Rhodaniens auraient cependant pu passer une fin de saison tranquille, s’ils n’avaient pas perdu leurs deux dernières rencontres de championnat. On a commencé dans la difficulté. On est dans la lignée de ce qui s’est passé. Mais l’équipe sera capable de sortir les tripes pour aller chercher l’objectif, a assuré Rémi Garde, pas plus inquiet que cela. Ce groupe, même si tout n’est pas rose, a du caractère. Ceux qui joueront samedi voudront terminer la saison de la meilleure des façons.

Côté marseillais, l’idée de ne pas disputer de Coupe d’Europe la saison prochaine a déjà fait son chemin. Alors chiper cette 5e place à l’OL ne serait au final que du bonus. Et pas question pour José Anigo de se focaliser sur la rencontre entre Nice et l’OL : Le plus important c’est de savoir ce que l’on va faire nous face à Guingamp. C’est ce que je dis aux joueurs. Depuis le début, on n’a pas notre destin entre nos mains. Donc autant aller jusqu’au bout sans calcul et on verra bien lors de cette dernière journée si ça tourne pour nous ou pas. Pour autant, Anigo ne veut pas considérer que cela serait synonyme de bonne saison. Ce serait bien pour Bielsa qui aurait une compétition supplémentaire à jouer. Mais je ne peux pas dire que finir 5e voudrait dire que l’on a fait une bonne saison, juste que l’on aura rattrapé les meubles sur la fin, a expliqué le technicien phocéen.

Quoiqu’il en soit, que ce soit pour l’OM ou l’OL, habitués à terminer en haut du championnat ces dernières saisons, se battre pour l’Europa League lors de la dernière journée est un peu synonyme de vache maigre. Désormais, reste à savoir comment ces deux équipes, qui auront un nouveau coach la saison prochaine, vont se développer dans les années à venir. Et cette dernière journée de la saison 2013/2014 pourrait déjà les mettre sur la bonne voie.