Après une saison difficile sous les couleurs marseillaises, Mathieu Valbuena retrouve l’équipe de France avec qui il a pour habitude de briller. Le milieu de terrain de l’OM devrait être titulaire mardi contre la Norvège (21h) mais a beaucoup à perdre de ce premier match de préparation à la Coupe du monde.

Des 30 joueurs sélectionnés par Didier Deschamps en vue de la Coupe du monde, Mathieu Valbuena est certainement l’un des plus exemplaires lorsqu’il s’agit d’enfiler la tunique bleue. Jamais avare d’efforts, le Marseillais prouve sélection après sélection que l’on peut compter sur lui pour représenter son pays. Plus que son club, en tout cas, au vu de la piètre saison réalisée par le natif de Bruges sous le maillot olympien.

Car si Petit Vélo fait partie de la liste des heureux élus, il ne le doit pas à l’exercice 2013-2014. Pourtant épargné par les blessures, Mathieu Valbuena n’a pas été au niveau auquel on l’avait vu évoluer les années précédentes dans la cité phocéenne. Auteur de seulement 3 buts et 6 passes décisives en 34 matchs de championnat, le meneur de jeu de l’OM n’a pas vraiment brillé cette saison. Un constat qu’il avait lui-même fait en conférence de presse fin mars, admettant que son rendement en club n’était pas à la hauteur de ses performances chez les Bleus : Qu’on me dise que j’ai la tête à la Coupe du monde, oui tous les jours j’y pense, mais ce n’est pas un mal et cela ne m’empêche pas d’essayer de tout donner. J’aimerais être aussi performant à l’OM qu’en équipe de France. Confronté à une concurrence de plus en plus forte à son poste, Valbuena n’a pas d’autre choix que de confirmer en sélection.

Griezmann et Rémy à l’affût

Aujourd’hui, Mathieu Valbuena est titulaire chez les Bleus. Relégué sur le banc lors du barrage aller en Ukraine (0-2), le Marseillais avait récupéré sa place au Stade de France quatre jours plus tard (3-0) et rendu une copie exemplaire, comme souvent en sélection. Mardi soir, contre la Norvège, il devrait retrouver le poste d’ailier qu’il avait occupé lors de ce barrage retour ou encore face aux Pays-Bas en mars dernier (2-0), balayant le côté droit et formant un duo efficace avec Mathieu Debuchy. Même si son poste de prédilection reste celui de meneur de jeu, Petit Vélo s’efface devant le collectif pour lequel il compte encore une fois tout donner devant l’affirmation de la concurrence.

Car à la différence des autres années, Mathieu Valbuena doit absolument se montrer lors de cet amical face à la Norvège. Derrière lui, Antoine Griezmann et Loïc Rémy, auteurs d’une excellente saison à la Real Sociedad et Newcastle, poussent pour une place de titulaire et Valbuena fait maintenant partie de ceux qui ont beaucoup à perdre de cette phase de préparation au Mondial. Mais le milieu de terrain de l’OM a encore une marge d’avance et les faveurs de Didier Deschamps, qui n’a jamais caché sa satisfaction devant le rendement du Marseillais. Sans doute aligné d’entrée aux côtés de Giroud et Griezmann, il devra toutefois montré que sa saison en club n’était qu’un accident et prouver qu’il demeure un maillot fort de l’équipe de France.