Stéphane Ruffier a profité du forfait de Steve Mandanda pour intégrer le groupe des 23 de Didier Deschamps pour la Coupe du monde 2014. Comme il l’avait fait en 2010 après la blessure de Cédric Carrasso durant la compétition.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Stéphane Ruffier ne dira pas le contraire. Le gardien de but de Saint-Etienne va connaître pour la deuxième fois les joies d’une Coupe du monde en profitant bien malgré lui d’un forfait en équipe de France. La blessure de Steve Mandanda lui permet de s’envoler pour le Brésil en juin, comme celle de Cédric Carrasso lui avait permis de rejoindre les Bleus en 2010 en Afrique du Sud.

Sauf que celui qui n’était que réserviste pour ces deux compétitions, alors qu’il pouvait légitimement espérer être de l’aventure cette année en numéro 3 à la place de Mickaël Landreau, pourra être inscrit sur les feuilles de matches cette fois. Cela n’avait pas été le cas en Afrique du Sud. Victime d’une lésion haute des ischio-jambiers de la cuisse gauche, Carrasso s’était blessé… trop tardivement pour être remplacé. La FIFA avait refusé une dérogation à l’équipe de France pour intégrer un troisième gardien derrière Hugo Lloris et Steve Mandanda. Raymond Domenech et son staff avaient tout de même pris la décision de convoquer Ruffier, contraint de se contenter des entraînements . Ce qui ne l’avait pas empêché de participer à l’un des épisodes les plus tristes de l’histoire des Bleus avec la grève de Knysna…

Le portier formé à Monaco n’avait toutefois pas été considéré par un mutin par Laurent Blanc, qui l’avait convoqué pour le match amical face à la Norvège en août 2010 (1-2) alors que tous les autres joueurs de Knsyna étaient punis. Ce match amical face à la Norvège représente d’ailleurs l’unique sélection de Ruffier. Peut-être pourra-t-il améliorer ce total au Brésil, la FFF ayant officialisé qu’il remplaçait Mandanda, et qu’aucun joueur n’était appelé dans la liste des réservistes. Car c’est sûrement en tant que numéro 2, n’en déplaise à Landreau, que le gardien stéphanois devrait débarquer dans le groupe à la vue de sa saison. Une récompense légitime an goût amer.