Le match nul concédé dans les derniers instants devant le Paraguay (1-1) n’est pas de nature à inquiéter Didier Deschamps et ses joueurs. Il va servir de leçon à Hugo Lloris et les siens, qui vont pouvoir couper deux jours avant de poursuivre leur préparation.

C’est le genre de résultat qui aurait pu inquiéter il y a encore quelques mois. Mais cette équipe de France ne veut plus douter. Même le match nul (1-1) arraché par le Paraguay dans les dernières minutes sur un but largement évitable sur un coup franc n’a pas entamé le moral de la troupe de Didier Deschamps. On est un peu frustré, mais on a fait un bon match. On a été patient contre une équipe difficile de à jouer. On est en phase de préparation, ça va…, a tempéré Mamadou Sakho, dont les propos ont été relayés par l’Equipe. Même son de cloche pour Mathieu Valbuena, qui a tout de même avoué qu’il était dommage de prendre ce but et de concéder le nul après tant d’efforts.

Ce but, on va en reparler entre nous, même s’il vaut mieux prendre ce genre de buts en matches de préparation qu’en compétition, a rappelé le Marseillais au Figaro, assurant que le moral des Bleus est très bon. Hugo Lloris, pas exempt de tout reproche sur le but encaissé, a regretté le manque de concentration qui a permis au Paraguay, pas vraiment dangereux, de repartir de Nice avec le nul. Ça nous permet d’avoir un rappel sur coup de pied arrêté, que ça nous serve de leçon, a glissé le capitaine tricolore. Didier Deschamps a quant à lui vu de très bonnes choses et s’est dit satisfait.

C’était une bonne répétition pour le sélectionneur, qui a noté encore des choses à régler. Il faudra attendre mercredi pour cela : les 23 joueurs convoqués pour le Brésil vont bénéficier de deux jours de repos, les derniers en France avant la compétition. Ça me semblait important d’avoir cette petite coupure parce qu’après on part sur minimum trois semaines, a noté DD. Ça va faire du bien pour la tête mais aussi pour le corps, a avoué Hugo Lloris de son côté. Le gros de la prépa est derrière nous. Il va falloir digérer ça, retrouver de la fraîcheur et de la vitesse, mais tout ça c’est positif. Quand on vous dit que rien ne veut faire douter ces Bleus…