S’il fait partie de la liste des sept réservistes de Didier Deschamps, le Lyonnais Maxime Gonalons a déclaré au Figaro qu’il se tenait malgré tout prêt au cas où le sélectionneur faisait appel à lui mardi contre la Norvège ou si une place devait se libérer en vue de la Coupe du monde : On va attendre de connaître les intentions du coach (pour le match amical face à la Norvège, ndlr). En tant que réserviste, cela sera compliqué de jouer mais si c’est le cas, je suis prêt […] Je quitterai le groupe mercredi pour des vacances bien méritées, tout en m’efforçant de rester prêt jusqu’au 2 juin au cas où.

Le capitaine lyonnais est aussi revenu sur sa non convocation parmi les 23 : Je ne vais pas vous cacher que disputer le Mondial était un objectif pour moi. Malheureusement, un groupe s’est détaché et je me retrouve aujourd’hui dans le rôle de réserviste. C’est déjà une grande fierté de faire partie des 30. Après, des choix ont été faits et il me faut les respecter […] Il y avait un peu de déception. Je savais que je partais de loin car cela faisait plus d’un an que je n’étais pas sélectionné. Je me suis donné les moyens d’être le plus performant possible avec Lyon, avec qui j’ai joué énormément, notamment quelques gros matches. Mais cela n’a pas suffi.

Comme les six autres réservistes, Maxime Gonalons devrait quitter le groupe France mercredi, au lendemain du match amical des Bleus contre la Norvège mardi soir, le premier des trois matchs de préparation à la Coupe du monde.