En l’absence de Franck Ribéry, Didier Deschamps devrait associer Karim Benzema et Olivier Giroud à la pointe de son attaque. Mais dans quel système de jeu ?

Dimanche face à la Jamaïque, Didier Deschamps pourrait aligner le duo Benzema-Giroud en attaque. Une association à laquelle a parfois eu recours le sélectionneur des Bleus, mais qui n’a jamais vraiment fonctionné. Pourtant, le Madrilène comme le Gunner ont réalisé une saison pleine. Didier Deschamps n’a d’ailleurs pas hésité à féliciter Giroud pour ses matches de préparation contre la Norvège (4-0) et le Paraguay (1-1). Ce que fait Olivier sur ces deux matches est très intéressant, mais ce n’est pas au détriment de Karim. Ils peuvent aussi alterner : un qui commence, un qui entre. J’ai le choix, a déclaré DD.

C’est évidemment la blessure de Franck Ribéry qui pousse le coach des Bleus à trouver une nouvelle alternative pour le Mondial Brésilien. Sans le joueur du Bayern, le couloir gauche n’a plus de titulaire indiscutable. Si l’association Giroud-Benzema devait être l’option choisie par Deschamps, c’est Antoine Griezmann qui devrait en pâtir, puisque le joueur de la Real Sociedad semblait être le remplaçant naturel du Munichois. Loïc Rémy, qui avait débuté contre le Paraguay et qui pouvait aussi avoir sa chance, voit aussi ses chances de devenir un titulaire en équipe de France s’ammenuir.

En 4-3-3 ou en 4-4-2 ?

Reste à savoir dans quel système Didier Deschamps aimerait les voir évoluer. Dans un 4-3-3 avec Benzema sur le côté gauche ? Ou bien en 4-2-2 avec Mathieu Valbuena dans l’axe pour créer du jeu ? Il faudra que le Marseillais et le Madrilène se coordonnent dans ce cas de figure, ce dernier aimant bien décrocher pour être au début des actions. Ce match contre la Jamaïque pourrait donc définir la future composition d’équipe de l’équipe de France, du moins face aux équipes dîtes plus faibles. Car il n’est pas certain que face aux gros, les Bleus évoluent avec deux pointes.