Interdit de recrutement, le LOSC va devoir renflouer ses caisses, afin de rassurer la DNCG.

 

Si l’on en croit les éléments communiqués par L’Équipe, la garantie écrite de 25 millions d’euros de Gérard Lopez n’a pas suffi à rassurer la commission. Le quotidien indique que l’homme d’affaires va devoir déposer la somme sur un compte bancaire, afin de faire lever la sanction, voire d’en éviter des plus importantes. Le spectre d’une relégation administrative, à la fin de la saison, menace toujours le club nordiste.

Le journal précise également que « le manque à gagner » du LOSC est estimé par certaines sources (à confirmer) à 35 millions d’euros, pour l’exercice en cours. Il ajoute que les trois prochaines semaines permettront de déterminer si le club est en danger.