Football - Europa League

Les Verts tirent Manchester !

Les Verts tirent Manchester !

L'ASSE ne pouvait pas taper du plus lourd. Après avoir cravaché pour battre Anderlecht et s'offrir un statut de tête de série, le club forézien a hérité du plus gros poisson des seizièmes de finale de la Ligue Europa : Manchester United. Même si le retour se disputera à Geoffroy-Guichard, c'est bien l'un des plus gros exploits de son histoire européenne que les Verts devront réaliser pour atteindre les huitièmes de finale.

Les retrouvailles de Zlatan Ibrahimovic avec Stéphane Ruffier et son ancienne bête noire de l'Hexagone, le face-à-face entre le joueur le plus cher de l'histoire (Paul Pogba) et son frère Florentin, la présence de l'un des meilleurs entraîneurs de la planète (José Mourinho)... Cette double confrontation s'annonce excitante à plus d'un titre mais semble tellement déséquilibrée entre deux clubs qui ne naviguent pas sur la même planète.

Pour l'Olympique Lyonnais, troisième de son groupe de Ligue des champions derrière la Juventus Turin et le FC Séville, le tirage paraît forcément d'un autre calibre et moins alléchant avec les Néerlandais de l'AZ Alkmaar. Très ambitieuse dans cette compétition, à l'image des déclarations de Jean-Michel Aulas, l'équipe rhodanienne sera largement favorite contre un club qui occupe actuellement la cinquième place de son championnat.

LE TIRAGE INTÉGRAL

Athletic Bilbao - APOEL Nicosie
Legia Varsovie - Ajax Amsterdam
Anderlecht - Zénith Saint-Pétersbourg
Astra Giurgiu - Genk
Manchester United - Saint-Etienne
Villarreal - AS Rome
Ludogorets - FC Copenhague
Celta Vigo - Shakhtar Donetsk
Olympiakos - Osmanlispor
La Gantoise - Tottenham
Rostov - Sparta Prague
Krasnodar - Fenerbahçe
Borussia Mönchengladbach - Fiorentina
Alkmaar - Lyon
Hapoël Beer-Sheva - Besiktas
PAOK Salonique - Schalke 04

Aller le 16 février / Retour le 23 février





à lire aussi

Buzz sport

Ligue 1 et Liga, même combat ! Ligue 1

Ligue 1 et Liga, même combat !

Les deux championnats sont complètement fous. Real - Barca et Monaco - PSG sont à égalité ce qui permet d’avoir une fin de saison exceptionnelle en France et en Espagne. Presque identique, seulement sur le papier, au même point que le Real et Monaco possèdent un match en retard. Des équipes jumelles, les Monégasques et le club de la capitale espagnole sont aussi en demi-finale de la Ligue des Champions, un calendrier qui pourrait faire la différence dans cette fin de saison complexe.