Sous l’impulsion d’un Neymar buteur et passeur, le Brésil s’est défait sans trembler ou presque du Panama pour préparer sa Coupe du monde (4-0).

Ce n’était peut-être que le Panama, 35e tout de même au classement FIFA, mais le Brésil a pris au sérieux ce premier test. Il suffisait de voir la composition d’équipe de Luiz Felipe Scolari (voir encadré), qui devrait être celle alignée contre la Croatie en ouverture de la Coupe du monde le 12 juin prochain à peu de choses près, pour s’en rendre compte. Et s’il fallait un peu les piquer au vif, les Brésiliens ont pu compter sur leur adversaire du soir pour cela. Durant près de 20 minutes, le Panama a tenu la draguée haute à une Seleçao peu inspirée, surtout offensivement, au grand dam du public de Goiania.

Heureusement pour les fans auriverde, Neymar avait décidé de prouver que sa fin de saison mitigée avec le Barça était bien de l’histoire ancienne. Le numéro 10 brésilien s’est chargé de sortir son équipe de sa torpeur en ouvrant la marque d’un joli coup franc aux 20 mètres (27e). S’il n’y est pour rien sur le deuxième but des siens, œuvre de Daniel Alves d’un frappe lointaine avant la pause (40e), Neymar se muait en passeur d’une talonnade pour Hulk pour le 3 à 0 (46e), avant d’être au départ de l’action permettant à William d’aggraver la marque grâce à un centre du Parisien Maxwell (73e).

Il y a encore du boulot, notamment sur le plan physique, mais Scolari peut se montrer satisfait de la prestation de son équipe. Le technicien a fait tourner, laissant tout de même Neymar disputer l’intégralité de la rencontre, au même titre que Dante ou Hulk. Le capitaine Thiago Silva, blessé, a été ménagé et n’a pas joué alors qu’Oscar, titulaire, n’a pas vraiment brillé. Une prestation qu’il faudra confirmer face à la Serbie vendredi, pour l’ultime test avant le Mondial.
La compo de départ du Brésil

Julio César – Daniel Alves, David Luiz, Dante, Marcelo – Ramires, Luiz Gustavo – Hulk, Oscar, Neymar – Fred.