Tony Parker a quitté ses coéquipiers précipitamment lors du match 5 contre les Portland Trail Blazers. Si les Spurs se sont qualifiés pour la finale de la Conférence Ouest, pour la troisième année consécutive, l’état de santé du meneur de jeu français est le principal sujet de préoccupation des Texans.

Tony Parker a rejoint les vestiaires en se plaignant de la cuisse gauche lors du 2e quart-temps. Les Spurs se sont débrouillés sans lui pour achever les Portland Trail Blazers 104 à 82. La franchise a annoncé au début du 3e quart-temps que Parker souffrait d’une douleur à la cuisse gauche sans plus de précisions et qu’il ne reviendrait pas pour la fin du match N.5. Le Français n’a joué que dix minutes durant lesquelles il n’a pas marqué le moindre point. Je ne peux rien vous dire de plus, il a juste dit qu’il ne pouvait pas revenir pour la deuxième partie du match, a déclaré l’entraîneur des Spurs, Gregg Popovich. De son côté, Tim Duncan s’est voulu plus rassurant : C’était juste une mesure de précaution, le staff n’a pas voulu que cette blessure s’aggrave.

Le rôle de Parker dans le système des Spurs est primordial. Il est l’homme en forme de San Antonio. Il a été la clé de la qualification des Spurs pour le 2e tour des play-offs face à Dallas (4 victoires à 3). Il avait permis aux Spurs de remporter les trois premiers matches de leurs duels contre les Trail Blazers avec 33, 16 et 29 points. Parker, 31 ans, a connu quelques pépins physiques en 2014, notamment des douleurs au dos qui lui ont fait manquer dix matches en février et quatre en avril. Le prochain match des Spurs pourrait avoir lieu samedi ou lundi, en fonction des résultats du duel entre Oklahoma City Thunder et les LA Clippers, le Thunder menant par 3 victoires à 2. Deux jours de différence qui pourraient s’avérer capitaux pour Parker.