Athlétisme - News

La championne olympique du marathon de Rio contrôlée positive à l’EPO

La championne olympique du marathon de Rio contrôlée positive à l’EPO

Nouveau cas de dopage dans l'athlétisme kényan. Après la star du marathon Rita Jeptoo, dont la suspension de deux ans infligée en 2014 a été doublée à la fin de l'année dernière, c'est au tour de sa compatriote Jemima Sumgong d'être rattrapée par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF). Championne olympique de marathon à Rio l'été dernier, Sumgong a été contrôlée positive à l'EPO lors d'un test-antidopage inopiné réalisé cette semaine au Kenya, a annoncé hier la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

En 2016, elle était devenue la première Kényane à décrocher l'or olympique du marathon, devançant la championne du monde en titre l'Éthiopienne Mare Dibaba qui avait pris le bronze. Également vainqueur du marathon de Londres la même année, l'athlète de 32 ans s'apprêtait à remettre en jeu son titre dans la capitale anglaise le 23 avril prochain.

FC

à lire aussi

Buzz sport