La Pologne a conservé son titre de champion du monde de volley en dominant le Brésil en finale, 3 sets à 0 (28-26, 25-20, 25-23), dimanche à Turin.

Après 1974 et 2014, la Pologne enlève le troisième titre de son histoire dans la discipline et conserve donc son titre acquis il y a quatre ans. C’est un surprise, car depuis 2014 la Pologne n’avait guère brillé dans les grandes compétitions. Face au Brésil, toujours présent dans les grands rendez-vous, on ne donnait pas cher des chances des Polonais. Ils se sont pourtant imposés en trois sets ! Le pointu Bartosz Kurek, auteur de 24 points, a été le principal artisan de la victoire.

Les meilleurs moments de la finale