Les Français ont terminé leur préparation au Mondial par une victoire sur la Serbie, 3 à 2 (26-28, 25-27, 25-19, 25-13, 15-12), dimanche à Paris-Coubertin, sans Earvin Ngapeth, ménagé à cause d’une douleur aux abdominaux.

Après avoir perdu les deux premiers sets, les Bleus ont renversé la situation quand Laurent Tillie a fait entrer les remplaçants, le jeune pointu Jean Patry, le passeur Antoine Brizard et le central Barthélemy Chinenyeze. En l’absence de Ngapeth, et aussi de Thibault Rossard, légèrement touché au dos, ce sont Kevin Tillie et Julien Lyneel qui ont joué tout le match au poste d’attaquant-réceptionneur.

C’était la troisième fois que la France battait la Serbie, l’un des prétendants aux médailles internationales, cet été, après deux victoires en Ligue des nations. Les Français, finalistes en juillet à Lille de cette compétition, vise le podium au Mondial. Ils commenceront leur tournoi contre la Chine le 12 septembre à Roussé, en Bulgarie. La phase finale aura lieu en Italie.