L’équipage du voilier danois Team Vestas Wind, qui s’est échoué samedi sur un récif au nord de l’île Maurice, dans l’océan Indien, est sain et sauf après avoir évacué le bateau.

Les neuf équipiers du monocoque ont pu débarquer au petit jour sur le récif, situé dans l’archipel de Saint-Brandon, également connu sous le nom de Cargados Carajos Shoals, à environ 430 km au nord-est de l’île Maurice. Le skipper australien du bateau, Chris Nicholson, et ses équipiers étaient auparavant restés plusieurs heures à bord du voilier, échoué sur le haut fond, sévèrement malmené par le ressac et prenant de l’eau par l’arrière.

Après avoir trouvé un endroit à peu près sec et à l’abri des vagues sur le récif, les neuf équipiers ont été évacués vers 02h30 GMT par une embarcation pneumatique des garde-côtes basés à l’Ile du Sud, alertés par la direction de course. Les organisateurs de la Volvo Ocean Race vont maintenant s’occuper d’évacuer l’équipage de Team Vestas Wind.

Aucune précision n’a été donnée sur le sort du voilier, dont les deux safrans ont été brisés et qui est probablement très endommagé.

L’un des adversaires du bateau danois, le VOR65 américano-turc Team Alvimedica (Charlie Enright), qui s’était dérouté pour porter assistance, a été autorisé à reprendre la course vers Abu Dhabi, terme de la seconde étape.