Suite à l’avarie de gouvernail survenue jeudi, le skipper de Safran Morgan Lagravière abandonne sur le Vendée Globe alors qu’il occupait la 4e place.

J’ai eu une nuit très agitée avec des soucis de pilote automatique, a expliqué hier Morgan Lagravière. J’avais entre 20-25 nœuds de vent et le bateau était incontrôlable. Je suis parti à l’abattée 4 à 5 fois. Alors que je faisais une sieste à la mi-journée, j’ai senti le bateau partir au tas. En sortant, j’ai constaté que le safran sous le vent était sorti de son socle et qu’il en manquait les 2/3. Je pense que c’est dû à un choc avec un OFNI (objet flottant non identifié, ndlr). Malheureusement, je n’ai pas de quoi réparer une telle avarie, c’est donc la fin pour moi.

Le skipper de Safran navigue actuellement en direction de Cape Town (Afrique du Sud), qu’il devrait atteindre d’ici trois jours.