La cinquième tentative a été la bonne ! Thomas Coville, le skipper de Sodebo Ultim’, est arrivé en début de soirée à Ouessant. Il franchit la ligne d’arrivée virtuelle du tour du monde à la voile en solitaire avec huit jours d’avance sur le précédent record, soit en moins de 50 jours !

Parti le 6 novembre au large de Brest pour sa cinquième tentative autour du monde en solo et en multicoque, Thomas Coville a franchi en début de soirée la ligne d’arrivée entre l’île d’Ouessant et le cap Lizard (sud-ouest de l’Angleterre). Il pulvérise le temps de référence réalisé en 2008 par Francis Joyon, qui avait bouclé sa circumnavigation sur le multicoque Idec en 57 jours et 13 heures.

Sodebo Ultim! a franchi la ligne d’arrivée à 17H57 après moins de 50 jours, huit de moins que le précédent record. La nouvelle marque est désormais de 49 jours 3 h 7 min 38 sec. Selon son équipe, le marin breton est «exténué, voire complètement vidé», après ces presque 50 jours seul à bord pour manœuvrer son maxi-trimaran.
3

Ils sont trois marins à avoir voulu établir le record autour du monde en solitaire, en multicoque et sans escale. Deux hommes, français, et une femme, anglaise. Francis Joyon a établi le premier temps en 2004 (72 jours 22h 54’22), Ellen MacArthur en 2005 (71 j. 14h 18’33’’). En 2008, Joyon l’a porté à 57 j. 13h 34’6’’. Thomas Coville a échoué quatre fois, en 2008, 2009, 2011 et 2014 avant de réussir en 2016.