Cette semaine, le magnifique lac de Garde en Italie a accueilli les championnats du monde de Formula Kite. L’équipe de France s’est illustrée au sein d’une flotte extrêmement dense rassemblant les meilleurs spécialistes du Kite à Foil de la planète. Le français Nicolas Parlier, champion du monde en titre, a réitéré l’exploit en s’imposant une 4ème fois sur la scène internationale. Texte FFVoile.

 

Pas moins de 87 hommes et 30 femmes venus de 29 nations différentes s’affrontaient sur ce championnat du monde. Les riders ont eu le droit à des conditions météos difficiles avec des vents faibles en début de semaine, puis une journée de tempête glaciale ce dimanche qui n’a pas permis de courir les dernières courses. Si Nicolas Parlier a confirmé d’entrée de jeu son top niveau, Théo De Ramecourt doit se contenter du pied du podium alors que Maxime Nocher se classe 6e. Alexia Fancelli, 3ème en 2018, a manqué ses premières courses et se contente cette année de la 5ème place.

Les jeunes français de l’équipe relève sont également au meilleur niveau avec les belles performances d’Arthur Ihez qui remporte le titre de champion du monde en junior (U19) et de l’arcachonnais Benoît Gomez, qui signe une ascension fulgurante en intégrant le top 10 à seulement 18 ans.

Vendredi, les riders ont participé à la toute première épreuve en relais mixte jamais disputée en compétition internationale. Une épreuve d’exhibition très observée puisque c’est le format qui est pressenti pour être celui des futurs JO de Paris 2024 ! Le duo français Alexia Fancelli & Maxime Nocher est arrivé 2ème.

Ariane Imbert, entraineur de l’équipe de France : « Je suis ultra contente pour nos champions ! En revanche c’est vrai que l’on a aussi quelques déceptions avec Théo et Maxime : la météo a été difficile et le manque de vent ne leur a pas permis d’exprimer tout leur potentiel. Une seule aile a été utilisée. On est sûrs qu’avec plus de vent nous aurions eu de belles surprises. Le niveau mondial s’est vraiment élevé, surtout chez les filles qui sont de plus en plus investis dans leurs entrainements. Je note aussi la superbe révélation de Benoît, un jeune très prometteur qui a montré qu’il était capable d’accrocher le top 6 sur une course ! Il a un très beau potentiel devant lui ! »

Nicolas Parlier, champion du monde. « C’est une très belle surprise ce nouveau titre car je me concentre cette année sur mes études de kiné. C’était mon retour à la compétition ici je remporte mon 4e titre de champion du monde, 3ème consécutif en Formula Kite. La semaine était assez compliquée car nous n’avons pas eu beaucoup de vent et avons participé à très peu de manches. Le niveau est toujours aussi élevé, et je gagne avec 4 points d’avance, c’est cool !»

Arthur Ihez, champion du monde U19 : « Dès le début de la compétition j’étais super chaud. Après une seule journée de qualification, j’étais le seul jeune à rentrer en phase finale et n’avais déjà plus la pression pour le titre. Ce qui m’a permis de me faire vraiment plaisir et de prendre des risques qui ont payé. Au-delà d’être champion U19, j’ai surtout fait une manche de 8ème, devant les têtes d’affiches. C’était génial ! »