Emirates Team New Zealand n’a plus besoin que d’une victoire pour remporter la 35e Coupe de l’America après ses deux succès face à Oracle Team USA, dimanche.

Les Kiwis, qui avaient concédé la veille leur première défaite, ont remis les pendules à l’heure en dominant les deux courses de la journée. Le jeune skipper néo-zélandais Peter Burling a donné à chaque fois une leçon tactique lors de la procédure de départ à son homologue américain Jimmy Spithill. Emirates Team New Zealand mène le match six victoires à une et peut décrocher la prestigieuse aiguière d’argent dès lundi avec un succès dans l’une des deux manches au programme.

Le bateau néo-zélandais, battu il y a quatre ans par Oracle au terme d’un incroyable retournement de situation, peut offrir à son pays le plus ancien trophée sportif (1851) pour la troisième fois après 1995 et 2000.