A quelques encablures de la ligne d’arrivée de la Route du Rhum qu’il devait passer en vainqueur de la catégorie Imoca, le Gallois Alex Thomson (Hugo Boss) s’est écrasé jeudi soir contre une falaise en Guadeloupe.

Pour son quarantenaire, la Route du Rhum-Destination Guadeloupe offre décidément son lot de rebondissements : après le finish incroyable entre Francis Joyon (IDEC Sport) et François Gabart (MACIF) en ULTIME dimanche dernier, la course en IMOCA a été relancée malgré lui dans la nuit de jeudi à vendredi par Alex Thomson, qui s’est échoué au pied d’une falaise au Nord de Grande-Terre, à 75 milles de la ligne d’arrivée. Malgré quelques dégâts matériels, le skipper de Hugo Boss, obligé d’utiliser son moteur pour extraire son bateau des rochers, fait route vers la ligne à Pointe-à-Pitre, en attendant de connaître la décision du jury international qui a réclamé contre lui pour déplombage du moteur. Une décision qui aura une importance capitale puisqu’en cas de pénalité lourde, voire de disqualification, la victoire, promise jeudi soir au deuxième du dernier Vendée Globe, pourrait lui échapper, ce qui relancerait les chances de ses deux poursuivants immédiats, Paul Meilhat (SMA) et Yann Eliès (UCAR-StMichel) qui, à 6h30 vendredi matin (heure de la métropole), étaient respectivement pointés à 198 et 216 milles d’Alex Thomson !

“Je ne peux pas confirmer qu’il dormait mais tout laisse à penser qu’il était endormi, a souligné le directeur de course Jacques Caraës. Je pense qu’il s’est assoupi. C’est déjà arrivé en fin de course et à plus d’un (concurrent)”.

En Multi50, Erwan Le Roux (FenêtréA-Mix Buffet) et Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires en Peloton – ARSEP) devraient compléter le podium vendredi, tandis que Lalou Roucayrol (Arkema) s’apprête à être secouru par Pierre Antoine (Olmix). De son côté, Claire Pruvot (Service Civique) a été récupérée sur le cargo avec lequel elle était entrée en collision jeudi soir.