Le monocoque Safran, skippé par Marc Guillemot et Morgan Lagravière, a abandonné sur la Transat New York to Barcelona Race. Blessé dans la nuit de mercredi à jeudi, Marc Guillemot a été transporté à l’hôpital de Cadix.

Cette nuit, vers 2h00 du matin, lors d’une manœuvre sur la plage avant sous 35 à 40 nœuds de vent, Marc Guillemot a chuté subissant un fort traumatisme, projeté sur le disque de l’enrouleur de la voile d’avant intermédiaire qu’il tentait de débloquer à l’avant du pont. Dans sa mauvaise chute, il s’est sévèrement blessé aux côtes.

Après l’incident, Morgan Lagravière a pris seul les commandes du bateau et a viré vers le nord en s’écartant des rails marchands. Tout en se rapprochant de la côte espagnole, pour y chercher une mer plus maniable, Morgan Lagravière – dont c’est la toute première course IMOCA – déclarait l’incident à la direction de course et confirmait que la blessure de Marc Guillemot était très sérieuse, qu’une hospitalisation était nécessaire et qu’il cherchait à rejoindre le port le plus proche, en l’occurrence Cadix, dans le nord-ouest de Gibraltar. Marc Guillemot était transporté dès son arrivée à l’hôpital.

Pendant que Safran se déroutait vers Cadix, la tête de la course passait dans les mains de l’Espagnol Pepe Ribes et de l’Américain Ryan Breymaier, à bord d’Hugo Boss.