Stanislav Pozdniakov, le chef de mission et vice-président du comité olympique russe, demande à ce que les athlètes russes puissent défiler derrière le drapeau de leur pays, lors de la cérémonie de clôture des JO d’hiver. Bannie par le CIO, la Russie n’a droit ni à ses couleurs, ni à son drapeau, ni à son hymne. Les 168 sportifs de la délégation ont défilé en survêtement gris, flanqué sur sigle “OAR” (“Athlètes olympiques de Russie”), lors de la cérémonie d’ouverture.