C’est une petite révolution ! Le tournoi de Wimbledon va introduire des tie-breaks dans le dernier set pour la lorsque le score de la manche atteindra 12-12.

“Selon nous, le temps est venu d’introduire un tie-break pour les matches qui n’ont pas rendu leur verdict au bout d’un temps raisonnable au cours du set décisif”, a déclaré le président du All England Club, Philip Brook.

Un jeu décisif est disputé lorsque le score atteint 6 jeux partout, sauf dans la manche décisive, soit en Grand Chelem la cinquième manche pour les hommes et la troisième pour les femmes. Mais depuis quelques saisons, des matches à rallonge avaient lieu lors du tournoi de Wimbledon, la surface sur herbe favorisant le service.  Ainsi, lors de la dernière finale à Wimbledon, le Sud-Africain Kevin Anderson avait dû disputer la finale contre Novak Djokovic seulement deux jours après avoir battu John Isner sur le score de 26-24 au cinquième, après 6h30 de jeu !

“Nous savons bien que les occasions où les derniers sets s’éternisent sont rares, mais nous estimons qu’un tie-break à 12-12 est une solution équitable, qui permet aux joueurs de terminer le match sur un avantage, tout en s’assurant que le match se conclue dans un délai acceptable”, a ajouté Brook.