Après avoir partagé un apéro par caméras interposées et surtout en live sur Instagram, Benoît Paire et Stan Wawrinka ont troqué les verres de Spritz contre un débat sur l’arbitrage vidéo.

Benoît Paire revient sur la photo qu’il a prise lors du tournoi de Dubaï contre Marin Cilic, racontant que l’arbitrage vidéo avait été défaillant. De son côté, Wawrinka raconte même que les arbitres lui ont confié que le Hawk-Eye du Masters 1000 d’Indian Wells (en 2017) n’était pas fiable à 100%… Deux discours sans langue de bois qui envoient du lourd… Regardez plutôt.