Battu et éliminé de l’édition 2018 de Wimbledon ce mardi, le Français Gilles Simon s’est exprimé sur sa situation actuelle avant de faire un bilan de sa semaine londonienne.

 

Le Niçois aura finalement fait un bon parcours avec un huitième de finale perdu contre la tête de série numéro 5 du tournoi. Mais le tricolore pense qu’il est capable de faire encore mieux. Il explique le petit truc qui lui manque par rapport aux leaders du tennis mondial masculin. “Je suis content de mon parcours et content de remonter un peu au classement parce que je partais de loin. J’ai eu quelques très bons résultats cette année donc je me sens de nouveau compétitif. Maintenant, je rencontre toujours le même problème: il faut que je crois davantage en moi, que je me sente capable de gagner ce genre de match. J’ai perdu trop souvent contre des joueurs de ce calibre. A chaque fois, j’avais l’impression d’avoir une chance. Aujourd’hui, à chaque fois que j’ai mené, j’ai un peu moins bien joué ensuite, je n’ai pas su tenir mon avance et il est revenu. Cela s’est produit deux ou trois fois face à Del Potro. C’est comme si je me disais que je mène, est-ce normal ? C’était la même chose contre Dominic (Thiem) en finale à Lyon (fin mai).

Durant toute ma carrière, j’ai été capable de battre les meilleurs une fois ou deux, mais la plupart du temps j’ai perdu par manque de conviction. Si j’avais cette conviction, j’aurais sans doute battu Roger Federer en finale à Shanghai (en 2014, victoire du Suisse 7-6, 7-6, j’aurais peut être plus battu Andy Murray (2 victoires, 16 défaites)… Aujourd’hui Juan Martin n’était pas plus fort que moi. Il n’a pas très bien joué non plus quand il était devant. Et c’était galère pour lui de finir. Mais il a gagné.” A expliqué Simon en conférence de presse.