Dalila Jakupovic, joueuse de tennis slovène numéro 82 mondiale, a été victime d’une scène qui a déjà fait le tour du monde. Lors des phases de qualification de l’Open d’Australie, la joueuse a été prise d’une terrible quinte de toux à cause des fumées des incendies qui touchent actuellement le pays.

Je n’ai jamais connu une telle expérience” a déclaré Dalila Jakupovic aux médias The National. “J’avais peur de m’écrouler. C’est pour cela que je me suis agenouillée. Parce que je ne pouvais plus marcher ! Je n’ai jamais eu de crises d’asthme auparavant. J’étais surprise qu’on nous ait envoyé sur le court. On n’avait pas le choix. Si on ne va pas sur le court, peut-être qu’on prend une amende !

Les organisateurs du tournoi avaient écarté toutes possibilités d’annuler ou reporter le tournoi. Craig Tiley, patron de la Fédération australienne, avait déclaré “Au vu des informations dont nous disposons pour le moment – avec les qualifications qui ont lieu la semaine prochaine – les prévisions sont bonnes. Nous ne prévoyons aucun retard et nous avons mis en place des mesures supplémentaires afin de garantir que l’Open d’Australie puisse se dérouler comme prévu (…) Les incendies les plus proches sont à plusieurs centaines de kilomètres de la ville (…) Nous avons consacré des moyens supplémentaires considérables pour l’analyse, le suivi et la logistique (…) tout au long du tournoi (…) Sur place, il y aura des experts en météo et en qualité de l’air qui analyseront tous les données disponibles en direct et évalueront en temps réel la qualité de l’air au Melbourne Park“.